Bienvenue dans la Ville de Blois

Ville de Blois - site rattaché au RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le bureau-bibliothèque

Aller en bas 
AuteurMessage
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: le bureau-bibliothèque   Mer 17 Juin 2009 - 18:01

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Mer 17 Juin 2009 - 18:55

Avant d'installer son bureau à l'étage, Ninou se dit qu'elle aurait dû réfléchir au poids des livres et des parchemins.

Il avait fallu les monter par petits paquets et Ninou ne comptait plus le nombre de fois où elle avait emprunté l'escalier !

Mais maintenant que c'était fait, elle en était satisfaite ... son bureau appartenait plus à la sphère privée de sa vie et était à sa place non loin de sa chambre.






Dernière édition par ninouchka le Mar 20 Oct 2015 - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Ven 6 Mai 2011 - 13:21

Jour après jour, Ninou avait monté tous les documents concernant ses différents postes dans son bureau. Après la mairie, il y avait eu l'Académie, puis les Archives et enfin les mines. Sans compter ses écrits personnels et surtout le gigantesque courrier échangé avec son amoureux. Elle possédait environ 160 lettres de lui et il devait en avoir autant d'elle !

Cela en faisait des parchemins et des plumes usées !

Elle les avait entassés depuis des mois dans sa salle à manger, endroit où elle s'installait assez volontiers pour écrire. Elle n'éprouvait jamais le besoin de les porter dans son bureau estimant plus facile quand elle avait besoin d'un renseignement de les fouiller au rez-de-chaussée plutôt que de monter à chaque fois l'escalier. Elle en faisait déjà tant dans sa journée des escaliers !

Mais là, il fallait faire de la place ! Le mariage approchait sérieusement et ils allaient avoir besoin de tout l'espace pour recevoir leurs amis.

Elle en profita pour trier, jeter, ranger, archiver ... l'occasion était trop belle pour la laisser passer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Sam 25 Juin 2011 - 17:24

Tout était enfin trié, classé, répertorié. Il lui restait dans les mains des petits textes écrits par-ci par-là sur la base de 4 mots donnés par des amis ... un exercice de style un peu particulier mais qui lui avait permis de s'essayer à une forme sommaire de la poésie.

Elle jeta les yeux sur le premier, puis le second ... elle allait les garder, ils étaient un reflet de sa vie parfois, de ses pensées quelquefois, de ses sentiments de temps en temps.



Citation :
retrouvailles - joie - éventail - Blois


Dans la fébrilité de l'attente de nos retrouvailles,

Mon coeur ne sait comment exprimer sa joie.

Des passions humaines il soupçonne l'éventail,

Mais pour les vivre, il n'y a pour lui qu'un endroit ... Blois !



Citation :
courage - aimée - otage - renommée


Pour te rechercher il m'a fallu du courage ...

Mais, n'es-tu pas ma belle, mon aimée ?

Celle qui un jour prit mon coeur en otage ?

Celle qui de mes talents a fait la renommée ?



Citation :
appâts - saveurs - canevas - pleurs


Encore une fois tu m'as piégé ... sans scrupules tu as utilisé tes appâts,

Encore une fois tu voulais que je ne me rappelle de toi que les saveurs

Dont, tout au long de notre histoire, tu as brodé le canevas,

Encore une fois tu espérais me voir verser quelques pleurs ...




Citation :
maison - trahison - sentir - mourir


Ton coeur aurait dû être mon hâvre, ma maison ...

Il n'a été pour moi que souffrances et trahison ...

Tu t'en défends, mais moi je peux à chaque instant le sentir ...

Pourquoi faut-il que les humains aient tant de mal à mourir ?



Citation :
guerre - épée - terre - révolter


Les hommes, sans relâche se font et se refont la guerre.

Ils n'ont qu'une obsession ... passer l'ennemi au fil de l'épée !

Ce n'est que repus de sang et de gloire qu'ils retournent vers la terre,

Certains de leur impunité et de ne jamais la voir se révolter.



Citation :
joie - loi - histoires - déboires


Se cacher au fond des bois pour ne pas vivre des amours sans joie

Pour ne pas être réduite aux amours contraintes à cause de la loi

Se cacher au fond des bois pour vivre la plus belle des histoires

Dans l'espoir fou qu'elle ne connaisse ni échec ni déboires.



Citation :
gaspillage - éclectique - tiroir - dilettante


De mes sentiments, tu as organisé méthodiquement le gaspillage ...

Pour grignoter tes forces vives, tu as été parfaitement éclectique ...

Dans l'espoir enfantin que je n'apprenne jamais rien, de ta vie tu fermais le tiroir ...

Mais, mon cher, mon très cher, tu as fait une erreur ... tu as agi en dilettante



Citation :
noir - soeur - soir - coeur


Il ne bougeait pas ... il ne respirait pas ... seul vivait encore son oeil noir

Il observait, il décortiquait les moindres faits et gestes de sa soeur

Il craignait qu'elle n'ait pas fini son oeuvre avant que tombe le soir

J'ai oublié de vous dire ... elle recollait un à un les morceaux de son coeur



Citation :
torpeur - splendeur - vérité - vanité


Elles étaient quatre ... la douce torpeur

Reprochait ses goûts de luxe à la splendeur

Qui, elle-même ne supportant pas la vérité,

Se déchargeait de ses péchés sur la vanité



Citation :
frisson - sentiments - unisson - autrement


Et c'est ainsi qu'un soir de mai elle connut le grand frisson ...

Mais qu'avait-elle fait de ses sentiments?

C'était pourtant avec un autre coeur que le sien battait à l'unisson

Ce soir-là son corps en avait décidé autrement ...



Citation :
trahison - rempart - tisons - départ


Au bout de la nuit , la trahison ...

Toi que je croyais être mon rempart

Tu as de ma passion attisé les tisons

Sans même me prévenir de ton départ ...



Citation :
papier - vendanges - arrivée - frange


Jour après jour nous avons couché notre vie sur le papier,

Maintenant de nos actions nous pouvons faire les vendanges.

Jour après jour nous nous sommes efforcés d'être le premier à l'arrivée,

Pour enfin constater que de la vie nous n'avions vécu que la frange.



Citation :
macho - rater - chaud - karaté / chance - ligne - anse - maligne


Il était une fois un macho

Qui avait peur de tout rater.

Il craignait d'avoir trop chaud

Après sa séance de karaté,

Et de passer à côté de sa chance

D'arriver à séduire la fille à la ligne

De rêve, aux hanches en forme d'anse,

Qui faisait toujours la maligne.



Citation :
élégant - Belgique - Gand - musique


Poète, cultivé, sensible et élégant,

Tu me parles de ma petite Belgique.

De Liège à Anvers et de Namur à Gand,

Elle est la patrie de Brel et du Maître de Musique.


Ninou arrêta sa lecture à ces lignes écrites sur des mots proposés par Isly. Elle retrouva l'émotion provoquée par son geste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Sam 25 Juin 2011 - 17:46

Les souvenirs affluaient à la lecture ... elle avait bien souvent été éblouie par des textes de Tonio ou d'Isly ... elle avait bien souvent utilisé les mots qu'ils laissaient derrière eux ainsi que ceux de Nanou d'ailleurs.


Citation :
voyage - clairière - passage - poussière


J'aimerais une traversée du désert comme dernier voyage.

Marcher, marcher encore, et voir une oasis telle une clairière,

Marcher sans fin, sans se retourner avant le grand passage,

Pour que demain, sous les étoiles, je ne sois plus que poussière.




Citation :
dessin - trace - blanc-seing - race


De ton visage, mes doigts, sans fin, se souviennent et refont le dessin ;

De tes pas, mes pieds, sans fin, pour tout oublier, effacent la trace.

Pourtant, un jour de juin, sur mon coeur, je t'avais donné un blanc-seing,

Mais tu ne fus pas homme d'honneur... tu n'étais pas de cette race.




Citation :
beau - riche - tombeau - chiche


Oh mon pauvre ami ... toujours tu as fait le beau !

Oh mon pauvre amour ... tu as cru qu'être très riche

Te rapprocherait de moi et t'éloignerait du tombeau.

Mais c'est de tes vantardises que tu devais te montrer chiche !



Citation :
clameur - pélerinage - serviteur - élagage / guerre - choix - erre - toit


Des champs de bataille s'élevait une sourde clameur,

Certains promettaient des prières et un pélerinage,

D'autres juraient qu'ils ne seraient plus jamais serviteur.

Tous voyaient ce conflit comme une occasion d'élagage.

Les corps et les âmes souffraient dans cette guerre,

Mais qu'avaient-ils donc fait pour ne pas avoir le choix ?

Un pauvre homme devenu fou chantonnait sans fin ... j'erre,

J'erre la nuit, quand tout est noir, pour ne pas voir que je n'ai plus de toit.



Citation :
citadelle - investissement - kyrielles - triomphalement


En as-tu pris de sombres citadelles,

En as-tu fait de lourds investissements,

En as-tu délaissé des amours par kyrielles,

Pour être enfin porté triomphalement



Citation :
silencieux - surprise - vieux - bêtises


Ce soir le jardin est triste et silencieux,

La journée a été morne et sans surprise,

Et tout à coup on se sent seul et vieux

A regretter de n'avoir plus l'âge des bêtises.



Citation :
simultanée - capitale - assaisonnée - fractales


En commençant par une longue traduction simultanée,

En poursuivant par l'étude fastidieuse des capitales,

Puis par une expérience chimique bien assaisonnée,

Il doit y avoir moyen d'arriver à l'étude des courbes fractales.



Citation :
bataille - fleurs - ripaille - coeur


Il en avait fait son cheval de bataille,

Elle aurait préféré en faire un bouquet de fleurs.

Ils étaient d'accord cependant pour faire ripaille,

Et s'abreuver de mots dits avec le coeur.



Citation :
dépit - pureté - tapis - vérité


En son coeur s'était installé doucement le dépit

Où était passée des sentiments la pureté ?

Assommée, anéantie, elle se retrouvait au tapis

Ayant enfin ouvert les yeux sur la vérité



Citation :
château - gargouilles - assaut - citrouille


Légère, amoureuse, elle courait vers le château,

Baissant la tête pour échapper aux gargouilles.

A son coeur, elle voulait donner une fois encore l'assaut,

Avant que son rêve ne s'écroule et ne redevienne citrouille.



Citation :
graver - épouvantail - armée - bataille


Dans la pierre silencieuse leurs noms se sont laissés graver ;

Pour les petits enfants, de leur histoire on a fait un épouvantail.

Par idéalisme ou par patriotisme, ils avaient intégré une armée,

Ne sachant pas encore qu'ils allaient livrer leur dernière bataille

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Sam 25 Juin 2011 - 18:09

Les petits bouts de parchemin s'entassaient. Ninou n'avait pas envie de les jeter. Tous ces mots avaient été soumis par des amis, parfois des gens de passage qui étaient venus rejoindre leur petit groupe. Certains d'ailleurs maniaient le verbe avec adresse. Tous ces mots destinés à celui qui voulait et qui avaient trouvé un écho en elle ...


Citation :
macédoine - aspirateur - douanes - extérieur


Régent, puis roi, père d'Alexandre le Grand, Philippe II de Macédoine

Réorganisant la phalange, de la Grèce s'empara tel un aspirateur.

Ithaque, Péloponèse, Thrace et Béotie n'eurent plus besoin de douanes,

Par la Ligue de Corinthe il avait reculé les limites du monde extérieur.



Citation :
route - brigand - doute - dévorant


Ils allaient à grands pas, silencieux, deux par deux sur la route,

Les sens en éveil, le coeur battant dans la crainte de brigands.

Le cri d'une chouette, la fuite d'une souris, dans leur esprit semait le doute,

Ils allaient, essayant de se donner le change, la peur les dévorant.



Citation :
ciel - corde - fiel - mordre


Allongé, son regard triste perdu au fond du ciel,

Son corps lui disait qu'il avait trop tiré sur la corde.

Son esprit et son coeur pour toujours emplis de fiel,

L'empêchaient d'accepter la vie et à pleines dents d'y mordre.



Citation :
soleil - sommeil - fou - courroux


Il titubait, hagard, ivre de fatigue, sous les ardents rayons du soleil.

Il aurait tant aimé, pour tout oublier, sombrer dans un profond sommeil.

Il craignait que sa pauvre tête ne résiste pas ; il redoutait de devenir fou.

Mais qu'avait-il donc fait pour ainsi mériter des dieux de l'Olympe le courroux ?



Citation :
maudits - haïe - hommes - Rome / chemin - rongés - espoir - devoir


Maudits ... qu'ils tous soient maudits !

Que meurre cette race arrogante et tant haïe !

Pourquoi faut-il que des hommes

Aillent pour se livrer jusqu'à Rome ?

Qu'ils arpentent tous les chemins,

Le corps, l'âme et le coeur rongés,

Déjà esclaves et sans grand espoir,

Après n'avoir fait en se battant que leur devoir ?



Citation :
fable - Esope - affable - philantrope


La vie peut être la pire et la meilleure des fables,

Comme aurait pu le dire en son temps l'ami Esope.

Autant alors la parcourir en étant affable,

Et parfois même s'offrir le luxe d'être philanthrope.



Citation :
bouter - cheval - massacrer - pal


Dans la nuit, torche à la main, il était prêt à bouter

Le feu aux chaumières, bien campé sur son cheval.

Il était prêt, sans un regard, sans un scrupule à massacrer

Tous ceux qui avaient fermé les yeux sur le supplice du pal.



Citation :
élixir - occire - tyran - Iran


Tu ne m'a pourtant fait boire, ni potion étrange ni élixir,

Et pour m'impressionner mille gardes tu n'a pas dû occire ...

Tu es cependant devenu de mon coeur le plus doux des tyrans,

Et pour toi, rien que pour toi, j'accepterais d'aller jusqu'en Iran.



Citation :
lavoir - célibataire - savoir - taire


Il était une fois dans un pays perdu, un vieux, très vieux lavoir,

Qui voyait se mirer dans ses eaux claires, un beau célibataire.

Chaque soir, il interrogeait l'onde encore et encore, afin de savoir

S'il pouvait déclarer sa flamme ou s'il devait à jamais se taire.




Citation :
cheval - pierre - vital - terre


Larmes aux yeux, cheveux au vent, galopant sur son cheval,

Elle s'efforçait de transformer son coeur de chair en un bloc de pierre.

Elle venait de renoncer, volontairement, à son amour pourtant si vital

Et ne demandait plus désormais qu'une chose : retourner à la terre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Sam 25 Juin 2011 - 19:41

Ses pensées vagabondaient dans le temps, dans l'espace. Elle se replongea dans la lecture après les avoir laissées retrouver fugitivement le passé


Citation :
breuvage - nature - rivage - aventure


Qu'entre nos lèvres coule un délicieux breuvage,

Et que sous nos yeux s'étalent les beautés de la nature ;

Qu'il nous soit donné chaque soir d'accoster sur un doux rivage

Et nous serons chaque matin prêts pour une nouvelle aventure.




Citation :
chagrin - refrain - nuée - buée


Si d'aventure vous rencontrez le chagrin,

Combattez-le allègrement avec un refrain,

Et chassez d'un souffle léger cette nuée,

Comme font les enfants pour faire de la buée.



Citation :
enfant - amour - temps - lourd


Impuissante devant la souffrance et les larmes de son enfant,

La mère qui retient ses pleurs connaît le prix de l'amour.

Elle sait qu'elle ne peut plus rien, qu'il n'y aura que le temps,

Pour venir à bout de sa douleur, pour rendre son coeur moins lourd.




Citation :
muse - fuse - chant - élan


Fébrile, à l'affut du moindre signe, il a rendez-vous avec sa muse,

Mais elle tarde à le rejoindre et avant que son inspiration ne fuse,

Il entonne, seul, sous le ciel étoilé, soumis à Euterpe, un chant

D'amour pour celle qu'il aime et pour la vie dans un même élan.



Citation :
verre - salut - terre - exclus


Si toute vérité se voyait au fond du verre,

Ils ne seraient pas aussi nombreux à y chercher leur salut.

Sans doute ils chercheraient à rejoindre la terre,

A leurs yeux, la seule à ne pas pouvoir les traiter en exclus.



Citation :
floraison - senteur - pâmoison - effleure


De ses sentiments elle voyait naître et grandir la floraison

Prête à en recueillir toute la senteur.

Il n'aurait pas fallu grand-chose pour qu'elle tombe en pâmoison

Il aurait suffit que sa main l'effleure.



Citation :
printemps - charmes - innocent - larmes


Sourire mutin aux lèvres, elle affichait seize printemps,

Et n'était pas consciente de la puissance de ses charmes.

Son regard un tantinet hardi et cependant innocent,

Ne savait pas encore qu'il serait un jour terni par les larmes.



Citation :
taraude - émeraude - gaieté - aimé


Malgré la douleur qui nuit et jour la taraude,

Tapie dans l'ombre, son oeil tel une émeraude,

Ne peut s'empêcher d'abriter une lueur de gaieté,

Tant est grand le plaisir d'observer l'être aimé.



Citation :
ambivalence - euphorie - naissance - accalmie


La tourmente de ses sentiments de la situation marquait l'ambivalence.

Elle vivait le jour dans les abîmes du désespoir, la nuit dans la plus totale euphorie.

Rien ni personne ne pourrait de son coeur calmer les outrances, si ce n'était la naissance

De cet enfant, tant attendu, issu de l'amour, et qui dans sa vie apporterait une accalmie.



Citation :
nuit - orage - puit - volage


Des draps trop chauds qu'elle quitte au fond d'une nuit

Sans repos ; une tension palpable à attendre qu'éclate l'orage ;

Le vent qui se lève enfin et la corde qui grince au-dessus du puit ;

Voilà planté le décor de la fuite éperdue de cette femme volage.



Citation :
démon - ivoire - sermon - pouvoir


Seul, livré à lui-même, en proie à tous ses démons,

Il fait les cent pas et saisit enfin sa plume d'ivoire.

Il va les écrire ces mots qui le déchirent, ce sermon,

Sur sa vie, sur son coeur, il va leur donner le pouvoir.



Citation :
solitude - ombres - sombre - sollicitude


Sur son passé, elle se retournait et ne voyait que solitude.

Son avenir, peu réjouissant, était peuplé par les ombres

De ceux qu'elle avait aimé et qui l'avaient coloré de sombre.

Pourquoi n'avait-elle pas mérité la moindre sollicitude ?



Citation :
faiblir - amour - scrupules - rupture


Résister de toutes ses forces pour ne pas faiblir

Avant de se laisser envahir, enfin, par l'amour ;

Refuser de se laisser encombrer d'inutiles scrupules ...

A quoi serviraient-ils ? Tôt ou tard ce sera la rupture.



Citation :
amour - sourd - espoir - noir


Quand le glas retentit pour clamer la fin d'un amour,

Quand l'autre s'éloigne et aux appels devient sourd,

Quand il ne reste pas un signe pour entretenir l'espoir,

Seul un autre amour peut empêcher de s'enfoncer dans le noir.



Citation :
cabriole - anthracite - frivole - explicite


En faisant cabriole sur cabriole

Sous son lourd regard anthracite,

Il songe tout à coup à une chose frivole

Mais empêche sa pensée d'être plus explicite.



Citation :
cauchemars - réveil - hasard - pareil


D'un bord du lit à l'autre passant, tourmentée par mes cauchemars,

C'est le coeur plein d'angoisse, le souffle court que vient me délivrer le réveil.

Les images folles, les pensées morbides, rien n'est dû au seul hasard,

Quand vient la nuit, mes démons se réveillent et chaque soir c'est pareil.



Citation :
réalité - patience - témérité - innocence


A force de croire aux mirages pour se protéger de la réalité,

De faire et défaire les situations imaginaires avec une infinie patience,

Vouloir se lancer dans la vie ne serait qu'inconscience et témérité.

Mais n'est-ce pas là ce qui attend les âmes pleines d'innocence ?



Citation :
gai - merveilleux - été - yeux


Au pays de l'amour fou, tendre et gai,

Chaque matin est un nouveau défi merveilleux.

Chaque soir apporte les joies d'une nuit d'été

Et chaque nuit voit se fermer avec bonheur mes yeux.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   Sam 25 Juin 2011 - 23:20

Au fond de la boîte il restait quelques parchemins plus grands, couverts de textes plus longs écrits en des occasions plus particulières ... la mort d'un ami, une nuit d'insomnie ...


Citation :
Quand on sait qu'on va vers son dernier matin,
Que demain on ne sera plus rien ;
Quand on voit s'égrener les minutes qui séparent de la mort,
Et qu'on ne sait plus comment faire pour réparer ses torts,
On cherche dans la nuit la main de laquelle on va être séparé
Pour lui dire encore une fois qu'elle a été follement aimée.
Quand les heures douloureuses se prolongent,
Que les premières lueurs de l'aube s'allongent,
Quand on aspire à plonger dans l'inconscience des médicaments,
Mais qu'on ressent le besoin de rester un peu conscient
Pour soi, pour les autres, pour l'autre, pour ses amours
Parce qu'on sait que si on ferme les yeux maintenant c'est le faire pour toujours,
On reste là les yeux secs, fixés sur des visisons qu'on est seul à percevoir,
Et sans le vouloir, à petits pas silencieux, on glisse dans le noir.



Citation :
A nos âmes éternelles
Le Créateur a donné une enveloppe charnelle
Le temps d’apprendre
Le temps de comprendre
Qui nous sommes.
Le temps qu’on pardonne
A soi même ses imperfections
Le temps pour les questions
De trouver une réponse
Pour l’Eternité qui s’annonce.


Après avoir connu l’infiniment grand,
Combien dur est l’enfermement
Dans ce si petit corps
Aspirant à la liberté encore et encore.
Notre âme inconsolable
Trouve cette épreuve insupportable,
Elle pleure et se lamente
Alors qu’il faudrait qu’elle chante,
Elle veut toujours être à demain
Sans voir comme est beau chaque matin.


Alors pour nous aider, dans sa grande bonté
Le créateur nous a donné Amour et Amitié.
Il les a fait homme ou femme
Mais tous deux sont des flammes
Qui brûlent nuit et jour inlassablement
Même quand ils ont l’air absents.
Ils font de nous des êtres merveilleux
Aux yeux de nos amoureux
Ils font de nos maisons un nid
Pour y accueillir nos amis.


Amour et Amitié se partagent nos vies
Nous faisant rire ou pleurer avec toujours la folle envie
Que ce soit pour l’Eternité.
Toujours ce besoin d’infinité …
Mais ainsi ne va pas la vie
D’avoir été trop peu nourrie
Parfois se tarit l’Amitié,
Quelquefois même sans une once de pitié,
Parfois meurt l’Amour
D’avoir manqué de « toujours »


Pourtant il arrive qu’Amour ou Amitié
Résistent à toutes les contrariétés
Qu’ils soient plus forts
Que tous nos torts
Il arrive qu’ils se contentent de peu de chose,
Que leur entretien se fasse à petite dose
Un baiser, un sourire, une main serrée,
Un bouquet de pensées.
Il arrive que contre vents et marées, pour toujours toi soit moi
Il arrive que pour toujours « nous » remplace toi et moi


Mais toujours n'est pas toujours et vient la séparation, jour fatal
Ou la mort, en un combat inégal
Nous enlève Amour ou Amitié
Le renvoyant dans l’Eternité
Nous n’avons d’autre choix que de laisser partir
Ceux qui faisaient ici-bas notre avenir.
Nous ne pouvons que nous incliner,
A leur absence nous habituer
En nous réjouissant de pouvoir d’eux profiter
Grâce aux souvenirs qu’ils nous ont laissés.


Après le chagrin et les larmes viendra le répit,
Remontera du plus profond de nous le goût de la vie.
Par amour ou par amitié, dans nos cœurs ils se feront tout petits
Afin de laisser la place à de nouveaux amis
A de nouvelles amours
Qui bien sûr dureront toujours.
Par amour ou par amitié, de tendresse nous entourerons
Nos souvenirs, doux ou amers, gais ou tristes, quand nous les égreneront.
Par amour ou par amitié nos yeux se voileront
Quand, dans un souffle, nos Amours et nos Amitiés pour toujours rejoindrons



Citation :
Elle va elle vient
Elle s’attarde enfin
Elle s’échappe, elle revient
Elle s’approche, puis … plus rien.

Elle file vers des contrées lointaines
Tout en restant sereine.
Il lui arrive d’être chargée de peine,
Mais elle évite soigneusement la haine.

Elle peut être vive et gaie
Malgré les contrariétés.
Je ne cherche pas à l’enchaîner,
Elle m’en voudrait pour l’éternité.

Elle se hasarde en terre inconnue.
Comme la vérité, elle peut être nue.
Je la laisse faire sans retenue,
Elle élargit mon point de vue.

Elle fréquente de près mes sentiments,
Peut-être même sont-ils ses amants.
Grâce à eux, elle peut agir comme un aimant,
Tout comme être réduite à néant.

Elle aime être examinée, être tentée,
Etre à d’autres confrontée.
Elle n’est jamais isolée, son espace elle doit partager
Mais elle aime surtout sa liberté … mon idée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le bureau-bibliothèque   

Revenir en haut Aller en bas
 
le bureau-bibliothèque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bibliothécaire/Documentaliste à l'étranger
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Stage bibliothèques Marseille
» La bibliothèque idéale en littérature allemande contemporain
» DUT bibliothèque Bordeaux 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans la Ville de Blois :: Les quartiers de la ville :: Quartier d'Orléans :: L'Herminette-
Sauter vers: