Bienvenue dans la Ville de Blois

Ville de Blois - site rattaché au RR
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 l'atelier

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: l'atelier   Sam 20 Juin 2009 - 16:58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 20 Juin 2009 - 19:36

A côté de la maison principale, il y avait une maisonnette dans laquelle Ninouchka avait installé son atelier de charpentier.

Ce n'était pas très grand mais c'était suffisant pour ce que Ninou voulait faire.

Elle laissait à ses collègues masculins les manipulations de troncs d'arbres et les travaux lourds de charpenterie de grande cognée.

Elle assurait, avec eux, l'approvisionnement du marché blésois pour ce qui était des besoins quotidiens de la population (seaux, manches à outils, barques, ...) mais son plaisir était ailleurs ...

Elle, ce qu'elle aimait par-dessus tout, c'était travailler le bois en douceur pour en faire des petits meubles, des malles , des coffres, de la vaisselle, des jouets, ... et pour ce faire, un petit atelier bien éclairé, où tous les outils étaient à portée de main, était l'idéal ... son idéal !





Dernière édition par ninouchka le Ven 23 Oct 2015 - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 12 Oct 2009 - 16:19

Ninou avait très mal dormi. Impossible dès la première lueur de l'aube d'encore rester couchée.

Elle se leva mais ne trouva pas le courage de faire quoi que ce soit.

Elle tournait en rond chez elle ; pas envie de manger, pas envie de faire sa toilette immédiatement, pas envie de lire ni d'écrire ... trop tôt pour aller dans son jardin qui devait être trempé avec la rosée de ce matin d'automne.

C'est alors que lui vint l'envie irrépressible d'aller dans son atelier.
Il y avait presque trois mois qu'elle n'y avait plus mis les pieds ... depuis qu'elle était devenue maire.

Elle entra dans son royaume ... la porte grinça un peu et elle se dit qu'un peu de graisse serait nécessaire dans les gonds.
Elle s'arrêta sur le seuil ... la porte avait été fermée plusieurs semaines et les odeurs s'étaient accumulées dans la pièce.
Elle resta là de longues minutes à s'imprégner de l'odeur du bois, de la colle, de la cire.
Elle finit par avancer, les yeux rivés sur la barque inachevée qui traînait là au milieu de l'atelier.
Elle s'en approcha, en fit le tour, caressant tout du long la coque de bois.
Elle lui parla comme elle le faisait toujours ... pas un morceau de bois qui ne soit passé par ses mains et auquel elle n'ait parlé en le travaillant.


Que tu es belle ! Que tu sens bon ! Ne crois pas que je t'ai oubliée ou que je ne t'aime plus. Non, non, simplement je n'ai plus beaucoup de temps pour venir m'occuper de toi.
Mais là ce matin, je vais le prendre ce temps, juste pour toi et moi.


Ninou reprit ses outils, son papier de verre, fit chauffer la colle à bois et se mit à l'ouvrage.

Où en étions-nous toutes les deux ? Ah oui, la courbe ici n'était pas parfaite. Je vais t'arranger ça, dans quelques minutes ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir. Tu verras tu seras la plus belle barque du lac. J’espère que tu appartiendras à un bon maître.

Ninou commença à poncer la coque, tout doucement, dans le sens du fil du bois. Elle passait constamment sa main sur le bois pour évacuer la poussière et pour juger de son travail. Elle aimait ce contact presque sensuel avec le bois. Il était là tout disposé à lui servir pour peu qu’elle le traite correctement. Il se parait de mille nuances maintenant que la lumière augmentait dans l’atelier avec la montée du soleil dans le ciel.

Ninou travaillait, se penchait, se reculait, observait, recommençait, rabotait, sciait, clouait, collait, cirait, oubliait l’heure … Ninou était charpentier …

Ce matin là, pour la première fois depuis trois mois, la bourgmestre de Blois arriva en retard à son bureau, un copeau de bois accroché à son chignon et un peu de sciure sur sa joue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 9 Oct 2010 - 7:36

Léanore était venue à Blois à l'occasion du bal d'automne et elle y avait fait bon nombre de connaissance notamment celle de NInouchka, qui travaillait le bois.
Léanore était toujours admirative devant tous les objets que l'on pouvait obtenir d'un simple bout de bois. De plus cette matière était vivante, elle avait une odeur.
Elle décida de passer à l'atelier de Ninou et dès son entrée elle ne fut pas déçue par l'ambiance qui y régnait : des copeaux de bois jonchaient le sol, des essences de bois de toutes les couleurs et toutes les senteurs étaient empilées prête à être travaillées.

"Bonjour Ninouchka ! J'avais très envie de venir voir à quoi ressemble un atelier de menuiserie.....
Tout cela me donne envie de rapporter pour ma filleule un petit jouet et j'avais pensé à un pantin. Est-ce possible avant lundi.Je vous donne le choix du sujet. Cette petite fille a quatre ans."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 9 Oct 2010 - 16:58

Leanore a écrit:
Bonjour Ninouchka ! J'avais très envie de venir voir à quoi ressemble un atelier de menuiserie

Ninou, occupée à fabriquer des roues de charettes n'avait pas entendu Leanore approcher.

Elle sursauta légèrement puis sourit en reconnaissant sa visiteuse.


Ohhh bonjour Leanore ! Entrez, entrez, et regardez tout ce que vous voulez ! Je suis à vous dans un instant !

Ninou se remit au travail, acheva la roue, la rangea soigneusement et retourna vers Leanore.

Une petite fille de 4 ans dites-vous ... je peux vous faire un pantin bien sûr, mais quand elle l'aura manipulé un peu qu'en fera-t-elle ?

Ninou regarda sa visiteuse.

Puis-je vous faire une suggestion ? Que penseriez-vous d'un jeu de construction ? A cet âge ils commencent à avoir de l'imagination et à nous imiter. En plus, vous pourrez de temps en temps lui rapporter des pièces supplémentaires pour augmenter les possibilités du jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 9 Oct 2010 - 17:42

Ninouchka l'accueillit avec un grand sourire et l'invita à visiter l'atelier tout son soul le temps pour elle de finir un travail. Sous ses mains délicates, une roue prenait vie.
Elle écouta attentivement la doléance de Léanore et lui fit une suggestion à laquelle elle n'aurait pas penser. C'est vrai qu'un pantin aurait vite lassé la petite Anne tandis qu'un jeu de construction en bois lui offrait des heures de jeu. Et puis François pourrait lui aussi jouer avec elle.

"Je trouve que votre idée est merveilleuse. Des petites pièces de bois de différentes formes et différentes essences devraient la ravir. Puis-je passer dans la journée de lundi et dites moi ce que je vous devrai......"

Déjà elle fouillait dans son aumônière les piécettes pour régler son achat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 9 Oct 2010 - 20:12

Ninouchka arrêta le geste de Leanore.

Vous ne me devrez rien. Je vais vous faire ça avec des chutes de bois, cela ne me coûtera rien en matériel.

Ce serait à moi de vous remercier de me donner l'occasion de faire ce que je préfère ... et puis ça me servira à vous dire que j'ai apprécié de faire votre connaissance.

Je vous fais ça pour lundi dans l'après-midi.


Ninou sourit à Leanore :

Si vous aimez l'ambiance et les odeurs d'un atelier de charpentier, vous êtes la bienvenue ici quand vous voulez !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Dim 10 Oct 2010 - 6:34

Vous ne me devrez rien. Je vais vous faire ça avec des chutes de bois, cela ne me coûtera rien en matériel.

Ce serait à moi de vous remercier de me donner l'occasion de faire ce que je préfère ... et puis ça me servira à vous dire que j'ai apprécié de faire votre connaissance.

Je vous fais ça pour lundi dans l'après-midi.


Je vous remercie Ninouchka pour le plaisir que vous donnerez à Anne. ET permettez moi de vous dire que moi aussi j'ai été très heureuse de vous connaître. Lorsque je reviendrai à Blois, je ne manquerai pas de passer ici d'autant plus que toutes ces odeurs me rappellent celles de mon herboristerie.

Elle réajusta sa cape car octobre se faisait parfois un peu frisquet.

"Je vous dis donc à lundi. Bonne journée."

Elle sortit et comme elle avait encore un peu de temps, elle en profita pour se promener dans ce village qui possédait de très belles demeures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 11 Oct 2010 - 11:18

Après le départ de Leanore, Ninou s'était remise au travail ... une commande de charette à achever, quelques finitions sans plus.

Quand tout fut terminé, elle rangea son atelier, donna un coup de balai, tria les chutes de bois avec la perspective du jouet à réaliser. La sciure alla rejoindre un grand sac de jute et les copeaux retrouvèrent leurs frères dans un autre sac. Les copeaux lui servaient à protéger le pied de ses rosiers en hiver et avaient en plus l'avantage de retarder l'apparition des mauvaises herbes. La sciure lui permettait de rendre les chemins autour de sa maison moins glissants quand il gelait.

Ensuite, elle se dirigea vers un coffre dans lesquel elle rassemblait tous les morceaux de bois susceptibles d'encore servir. Elle le renversa par terre, profita des odeurs qui s'en échappaient et s'assit à côté du tas de bois. Elle commença à mettre sur le côté les morceaux de hêtre et de tilleul, les examinant les uns après les autres.

Voilà deux essences qui allaient faire l'affaire. Des bois doux au toucher, doux à l'oeil parce que assez clairs surtout le tilleul, des bois qui ne blesseraient pas trop facilement les petites mains enfantines.

Elle remit dans le coffre les essences inadéquates, les morceaux vraiment trop gros et tous ceux qui étaient trop biscornus.

Elle se releva, déposa sa moisson de petits bois sur son établi, releva ses manches, rassembla scie, rabot, papier de verre.

Le sourire naquit sur ses lèvres. La charpentière allait se transformer en magicienne. Les petits morceaux de bois dans quelques heures seraient un jouet !

Elle se mit à siffler comme souvent quand elle se sentait bien. Ses pensées libérées par le travail de ses mains s'envolèrent loin, très loin ... s'arrêtèrent sur un visage qui lui manquait et qu'elle aspirait à revoir.

Siffler, travailler le bois tenait sa peur de ne plus le voir en respect ... elle l'avait laissée l'envahir un soir et il ne fallait pas que ça recommence.

Bientôt même les sifflements cessèrent. Seuls les bruits des outils s'entendaient. Ninou s'était plongée dans un monde qu'elle aimait et sous ses doigts naissaient de futurs murs de maisons, des colonnes pour châteaux, des toitures de donjons, des ponts pour franchir les douves, de quoi faire des remparts, de quoi monter de hautes tours pour les faire tomber ensuite ... tout ce qu'il fallait pour imiter les grands et imaginer des histoires de princesses.

Ninou sourit, se rappelant du temps où Joshin attendait la petite fille à qui était destiné le jouet ... comme le temps passait ! Comme il fallait en profiter !

Plusieurs heures après, la charpentière sortit de ses pensées, fit de la place sur son établi et construisit un gros château.

Elle se recula pour examiner l'ensemble. Il y avait un peu de tout et il y aurait moyen d'imaginer plein plein de situations.

Au moment de détruire son château, elle se ravisa et se dit qu'elle allait le laisser pour le montrer à Leanore.







Dernière édition par ninouchka le Ven 23 Oct 2015 - 22:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 11 Oct 2010 - 17:45

C'était son dernier jour à Blois et elle l'avait occupé à ne rien faire. Une occupation qui prend du temps....... D'abord elle s'était accordée une grasse matinée avant d'aller faire un tour au marché. Ensuite l'après midi avait été consacrée à une énième balade dans les ruelles blésoises, le port et le jardin. Sa promenade se terminerait chez Ninouchka où Léanore devait récupérer le jouet commandé pour Anne.
En entrant dans la boutique, ce fut la première chose qu'elle fit, le château majestueux qui trônait sur l'établi. Il était magnifique et Léanore ne se lassait pas d'admirer chacune des pièces. Elle n'osait le toucher de peur de le casser, il faudra bien pourtant si elle voulait l'emmener. Une présence à côté d'elle la fit sursauter

"Ninouchka, c'est tout simplement magnifique. Je crois que Anne sera heureuse. Votre travail va au - delà de mes espérances. Je suis ébahie car même un tout petit morceau de bois insignifiant peut faire de grandes choses....... Comme quoi il ne faut jamais sous estimer les petits riens....."

Léanore toute à sa joie, embrassa chaleureusement Ninouchka et malgré sa réticence, précautionneusement, elle prit un par un les petits morceaux pour les mettre dans sa besace.

"Encore merci...... Si vous venez à Patay, n'hésitez pas à passer à mon herboristerie, je vous montrerai mon jardin médicinal qui lui aussi possède quelques trésors."

Elle sortit, la besace serrée contre elle comme un trésor et rejoignit la demeure de Mélisende pour boucler ses bagages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 11 Oct 2010 - 18:39

Ninouchka regardait en souriant Leanore qui faisait tomber les défenses de son château pièce par pièce.

Hé oui ! Il le fallait si on voulait que les blocs de bois rejoignent les mains d'une petite Pâtichonne !

Quand les derniers morceaux du jeu tombèrent dans la besace de Leanore celle-ci invita Ninou chez elle :


"Encore merci...... Si vous venez à Patay, n'hésitez pas à passer à mon herboristerie, je vous montrerai mon jardin médicinal qui lui aussi possède quelques trésors."

Ninou sourit car sa visiteuse n'aurait pu trouver geste plus gentil.

C'est vrai ? Vous accepteriez de me montrer vos plantes ? Je pourrais regarder vos pots avec les herbes et les humer ?

Ninou se sentait comme une gamine à qui on aurait promis une surprise. Elle était sensible aux matières mais aussi aux couleurs et aux odeurs. Alors entrer dans une herboristerie ... pouvoir la visiter !

Merci Leanore ! Je m'en fais une joie à l'avance ! Soyez certaine que je n'y manquerai pas !

Elle raccompagna ensuite Leanore jusqu'à la porte de son atelier :

Vous êtes la bienvenue ici quand vous voulez. Je vous souhaite bonne route et que la vie vous soit agréable. A bientôt ... peut-être à Patay ... peut-être ailleurs ? Ne dit-on pas que les voies du Ciel sont impénétrables ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Mer 13 Oct 2010 - 17:35

Un pigeon vint cogner à la fenêtre de l'atelier impatient que la propriétaire des lieux la délivre du petit mot qu'il avait à la patte. Il venait de Patay


"Très chère Ninouchka,

Mon voyage de retour s'est très bien passé. Ce petit mot rapide pour vous dire que le jouet a eu un franc succès. Et connaissant vos talents, nul doute que j'y ferai encore appel un jour.
Bien à vous

Léanore"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Jeu 14 Oct 2010 - 14:07

Replongée dans son travail, Ninou fut interrompue par de petits coups de bec sur la fenêtre.

Un pigeon était là qui attendait qu'on veuille bien le délivrer d'un message. Ninou prit avec précaution le volatile entre ses mains. Il lui était inconnu et elle ne connaissait pas ses réactions.

Mais il se laissa faire sans chercher à s'échapper trop vite.

La charpentière, intriguée, déplia le bout de parchemin et un sourire naquit sur ses lèvres à la lecture du message.

Elle regarda le pigeon, lui donna de quoi manger et de quoi boire.


Attends-moi un peu, je reviens dans quelques minutes.

Pendant qu'il se reposait et refaisait ses forces, Ninou se rendit à son bureau. Un bout de parchemin, un peu d'encre et elle redescendit auprès du pigeon pâtichon.

Tu veux bien repartir avec un petit mot pour ta maîtresse ?

L'oiseau inconnu reprit la route de Patay peu de temps après, chargé de quelques mots pour Léanore

"Chère Léanore, merci pour les nouvelles. Au plaisir de vous revoir"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cryo

avatar

Nombre de messages : 244
Localisation RR : blois
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 18 Oct 2010 - 8:46

Cryo était dans un bien mauvais état ce matin la après avoir dormis dans la mairie , dans une cabane près du lac , il avait décidé de s'arrêter chez sa marraine Ninou pour se réchauffer un peu et avoir un peu de nouvelles , ils ne se voyaient plus beaucoup, à vrai dire Cryo fuyait presque la compagnie tant ca le ramenait à sa condition...

Bonjour marraine, auras tu une petite place dans ta cuisine pour un Cryo gelé auprès de l'âtre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 18 Oct 2010 - 14:28

Ninou était à nouveau plongée dans la fabrication de roues. La demande était régulière en ce moment.

Elle sourit en repensant à la première roue qu'elle avait faite ... plus de temps à réfléchir qu'à la faire, une roue complètement ratée ... mais tout ça était déjà loin !

Maintenant, elle les confectionnait sans trop y penser, laissant vagabonder ses pensées.

Absorbée par celles-ci, elle n'avait pas entendu approcher un visiteur et elle sursauta en entendant une voix familière :


Bonjour marraine, auras tu une petite place dans ta cuisine pour un Cryo gelé auprès de l'âtre...

Elle se redressa et immédiatement compris qu'il n'était pas l'heure de plaisanter.

Son filleul avait vraiment l'air glacé et de plus il avait mauvaise mine.

Elle frotta ses mains l'une contre l'autre pour en faire tomber la sciure, puis acheva de les débarasser de la poussière de bois sur le grand tablier dont elle se ceignait la taille dans son atelier.


Donne-moi un instant que je débarasse le chemin vers l'escalier. Tu sais sans doute que Pépin loge ici au-dessus, mais à mon avis il se dirige dans le noir quand il rentre. La chandelle de l'entrée de l'atelier ne diminue pas.

Je ne voudrais pas qu'il se prenne les pieds dans les roues.


Tout en parlant, Ninou rangeait ses outils et son ouvrage.

Voilà qui est fait ! On va aller chez moi. Dans la cuisine, il y a du feu et on va se faire à manger et se chauffer du lait.

Elle passa son bras sous celui de son filleul

Viens mon Cryo ... allons nous réconforter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Dim 24 Oct 2010 - 20:09

Depuis peu, Léanore était devenue le médicastre personnel de la famille Riveroy. A cet égard, Joshin et Arfast lui avaient réservé une pièce dans leur manoir pour qu'elle puisse y installer son cabinet. Et c'est tout naturellement qu'elle pensa à Ninouchka pour lui confectionner un lit et quelques étagères. Elle avait donc fait le chemin jusqu'à Blois pour parler de sa commande à la jeune femme.
Lorsqu'elle arriva dans l'atelier, elle fut surprise de le trouver vide. Il faut dire qu'elle était arrivée sans s'annoncer et qu'il se faisait un peu tard. Ninouchka devait être dans ses appartements pour diner car un léger fumet délicieux venait jusqu'à ses narines. Elle hésita, ne voulant pas la déranger, puis s'emparant qu'un morceau de parchemin qui trainait, elle écrivit ce petit mot

"Dame Ninouchka,

Pardonnes ma visite impromptue mais je voulais une nouvelle fois faire appel à vos talents. Comme il est tard, je repasserai;

Léanore"

Elle posa le petit mot bien évidence afin que la propriétaire le découvrit puis elle se dirigea vers la porte laissée entrouverte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cryo

avatar

Nombre de messages : 244
Localisation RR : blois
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Lun 25 Oct 2010 - 22:28

Cryo avançait doucement pour voir qui était dans l'atelier, entrouvrit doucement la porte, et jeta un coup d'oeil s'attendant a voir Pepin rentrer doucement mais il avait plutôt la silhouette fine et chaloupée...son régime avait du être draconien, le pauvre .. puis il se dit que ce n'était pas vraiment le profil d'un garde mais plutôt d'une gente dame au port altier et qui lui disait quelque chose....Mais oui!! ce pouvait il que....Leanore ici?? Cette dernière phrase lui échappa tellement ce nom faisait écho en lui...


Leanore ?? est ce vous ??

Ne partez pas !! venez !! euh... dame Leanore!!


Il s'élança dans l'atelier le coeur battant ne sachant pas vraiment la raison de cet élan mais il fallait qu'il soit sur que c'était bien elle sinon il voyait son image partout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Mar 26 Oct 2010 - 12:09

Elle avait la main sur la chevillette de la porte lorsqu'une voix grave la fit sursauter

Leanore ?? est ce vous ??

Cette voix masculine qui criait son nom et qu'elle n'aurait jamais cru entendre en ces lieux. Ce serait-elle trompée d'endroit. POurtant même si on ne voyait pas grand chose à cause de la mi-obscurité, l'odeur du bois ne pouvait pas la tromper. Elle se retourna et vit une ombre avancer vers elle assez rapidement. Instinctivement, elle recula, serrant sa cape un peu plus comme pour se protéger puis un rayon de lune éclaira le visage de Cryo. Serait-ce ce fin rai de lumière pâle qui donnait à son visage un air fatigué, las et ces yeux qui paraissaient plus grands à cause des traits tirés.

"les soucis de sa fonction sans doute" pensa Léanore

Rassurée, elle sourit et se détendit.

"Pardonnez moi, j'ignorais que vous étiez là. A vrai dire je pensais plutôt voir NInouchka. C'est elle que je venais voir et j'avoue que l'heure de ma visite est bien tardive. Elle doit se reposer à cette heure-ci."

Elle se sentait toute intimidée soudain autant pas la situation que par son intrusion tardive. Elle saisit le morceau de parchemin qu'elle venait de griffonner de son écriture fine et appliquée puis le tendit à CRyo.

" Je ne voudrais pas vous importuner, pouvez-vous lui donner cela. Je repasserai plus tard. "

Elle hésita

"Mais pardonnez-moi je ne vous ai pas saluer ni demander comment vous alliez."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cryo

avatar

Nombre de messages : 244
Localisation RR : blois
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Mer 27 Oct 2010 - 10:16

Cryo lui sourit et lui montra la cuisine derrière la porte par laquelle il était entré...

Oh oui Ninou .. eh bien elle est en cuisine , je..nous sommes en train de manger une truite.. si l'envie vous en dit..

Je vais bien seulement quelques..cauchemars récurrents , ce n'est rien..je vous conduit à la cuisine, c'est par ici...vous ne dérangez pas, je vous assure..


Il lui montra la porte et la suivit de peu pour finir sa truite et s'en aller vaquer à la mairie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Mer 27 Oct 2010 - 19:46

Ainsi c'est de là d'où venait cette bonne odeur. Elle saliva un peu à l'idée de déguster un bon poisson blésois. Pourtant son regard s'assombrit lorsque Cryo lui répondit

Je vais bien seulement quelques..cauchemars récurrents , ce n'est rien..

Ainsi lui aussi devait se battre contre des démons intérieurs. Elle espérait de tout coeur qu'il parviendrait à les dompter.

"Des cauchemars dites -vous ? Si vous voulez je peux vous donner quelques herbes qui vous aideront à trouver un sommeil de bébé."
dit-elle alors qu'elle suivait la direction qu'il lui avait indiquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Sam 27 Nov 2010 - 7:55

Les semaines passèrent...... Léanore eut envie de retourner à Blois, revoir les amis. Elle était aussi impatiente de voir les meubles qu'elle avait commandés à Ninou pour le cabinet médical.
Il faisait très froid ce matin là mais dès qu'elle entra dans l'atelier, aussitôt la chaleur du bois l'envahit. Elle vit plusieurs objets en cours de fabrication, des charrettes surtout, objet en vogue du moment. Mais ninouchka savait sculpter, ciseler et une vulgaire bûche devenait animal ou personnage. Léanore se dit en elle-même que si elle n'avait pas été tisserande, c'est ça qu'elle aurait fait. Elle aperçut au fond des masses recouvertes de draps grossiers. La curiosité lui dit d'aller voir ce qui y avait dessus mais la bienséance l'en interdit.
Impatiente, elle héla

"Ninouchka !!!!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Dim 28 Nov 2010 - 0:04

Ninou était chez elle quand elle entendit son nom.

Citation :
"Ninouchka !!!!"

Elle regarda par la fenêtre de sa cuisine et vit une silhouette dans l'atelier. Elle s'y rendit et sourit en reconnaissant Leanore.

Elle l'embrassa puis se dirigea immédiatement vers le fond de son antre.


Voilà ta commande mais je n'ai pu respecter vraiment le choix des bois. La couleur rosée y est mais probablement plus sombre que ce que tu espérais. Je n'ai pas trouvé sur le marché les essences que j'aurais voulu.

Tout en parlant Ninou retirait les draps qui recouvraient les meubles en attente d'être livrés.

La table ... je lui ai mis une tablette dessous me disant que ça pouvait te venir à point ... en plus ça solidifie l'ensemble pour le cas où tu serais amenée à pousser sur quelque chose ou écraser un produit



Et le lit ... il m'a semblé que des tiroirs pourraient te permettre le rangement de quelques vêtements ...



Ninou dégageait les meubles au fur et à mesure :

Enfin l'étagère ... c'est celle où j'ai hésité le plus. Puis j'ai essayé de me mettre à ta place et j'ai pensé qu'il te fallait des tiroirs pour pouvoir mettre des produits à l'abri de la lumière. J'ai prévu une petite armoire mais j'ai ajouré la porte pour éviter les accumulations d'odeurs ... puis je me suis dit que tu devais avoir des livres, des grimoires, des pots plus grands qui n'entreraient pas dans les tiroirs et j'ai fait l'armoire en escalier de façon que tu aies des étagères.



Ninou s'arrêta de parler, regardant Leanore avec une certaine anxiété. Elle savait que son travail était bien fait mais allait-il convenir ? C'était une autre histoire ! Elle pouvait s'être trompée sur toute la ligne à propos des besoins de l'herboriste.


Dernière édition par ninouchka le Ven 23 Oct 2015 - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leanore



Nombre de messages : 49
Localisation RR : patay
Date d'inscription : 09/10/2010

MessageSujet: Re: l'atelier   Dim 28 Nov 2010 - 9:32

Ninouchka entra et la salua à la façon blésoise (sourire) Tout de suite elle comprit que Léanore était venue chercher ses meubles. Elle lui expliqua ses difficultés à trouver l'essence demandée tout en découvrant la table, le lit et l'étagère.
Léanore resta sans voix tant les meubles étaient magnifiques. Peu importe que la couleur ne soit pas là, ce qu'elle avait devant ses yeux dépassait son imagination. Ninouchka, avait du penser aux côtés pratiques de chaque meuble. Bien sûr que la table souffrirait sous les coups de pilon, bien sûr qu'elle aurait besoin de quelques rangements pour ses vêtements d'où l'utilité des tiroirs. Mais c'était l'étagère qui lui coupait le souffle. Léanore s'en approcha et doucement le caressa du bout des doigts. Elle s'imagina là bas en train de faire ce qu'elle aimait le plus, trier les simples, prélever les fleurs fragiles, écraser les feuilles, consulter les parchemins......

"Ninouchka c'est tout simplement magnifique......"


Elle l'étreigna

"C'est magnifique..... Merci beaucoup"

Elle ne se lassait pas de regarder les meubles, d'ouvrir et fermer les tiroirs qui coulissaient parfaitement. Elle ouvrit également la porte et déjà savait qu'elle y ferait sécher des plantes.

Puis elle héla un homme qu'elle avait embauché pour le transport. Elle lui avait loué ses services ainsi que sa charrette.

"Mon brave, vous pouvez emporter tout cela. Nous nous retrouverons comme convenu au châtelet Riveroy."

Pendant que l'homme chargeait ses meubles, Léanore remercia encore Ninouchka

"Cette été, je te préparerai des sachets de plantes odorantes. Et je n'oublie pas non plus l'onguent pour les ecchymoses. Je le donnerai à Clesa qui m'accompagne avec Mimi. Je peux te conseiller en attendant lorsque tu te fais mal de tremper l'endroit dans l'eau glacée, cela soulage. Mais l'onguent sera plus efficace."


Il était temps de prendre congé. L'homme avait terminé le chargement et Léanore voulait le suivre pour s'assurer qu'il conduisait prudemment. Elle ne voulait pas que ses précieux meubles soient abîmés avant même de les avoir utilisés.

"Prends soin de toi Ninouchka. Au plaisir.... à Blois, à Patay ou au châtelet."




Ps : le cataplasme de pomme de terre soulage pour la douleur. Mais chacun sait que la pomme de terre fut importée des Amériques vers la fin du XVI ème siècle. Donc Léanore ne peut pas donner ce conseil à Ninouchka.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninouchka

avatar

Nombre de messages : 665
Date d'inscription : 25/02/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Dim 28 Nov 2010 - 12:32

Les yeux ! Les yeux de Léanore étaient la réponse à la question muette de Ninou.

C'était gagné ! Elle avait fait ce qu'il fallait ! Les meubles plaisaient !

Ninou regarda Léanore passer ses mains sur les meubles, ouvrir et fermer les tiroirs sans brusquerie, fermer la porte avec exactement la traction et la pression qu'il fallait.

Elle soupira discrètement et sourit pour elle-même. Elle pensa que ses meubles étaient en de bonnes mains. A l'évidence celle qui en devenait propriétaire aimait le bois et allait le traiter correctement.

Cela faisait toujours mal à la charpentière de voir un morceau de bois maltraité. Le bois était vivant pendant bien longtemps et Ninou le travaillait toujours avec respect et amour. Il le lui rendait bien parce que elle avait rarement du bois qui ne se laissait pas faire.

Ninou fut toute surprise de se retrouver dans les bras de Léanore


Citation :
"C'est magnifique..... Merci beaucoup"

Ninouchka sourit

Je suis heureuse que tout te plaise ! Pour moi c'est ma plus belle récompense ... c'est de voir les yeux de ceux qui me commandent quelque chose qui s'illuminent, leur envie de toucher le bois, leur sourire.

Léanore héla un homme qu'elle avait recruté pour transporter les meubles et ceux-ci quittèrent L'Herminette.

Ninou les regarda partir avec un petit pincement au coeur. Chacun représentait des heures de tête-à-tête avec le bois, des heures où Ninou avait façonné petit à petit un morceau de bois pour lui faire prendre forme. Dans ces meubles ou dans tout ce qu'elle fabriquait, elle mettait tout l'amour de son métier.

C'était comme ça chaque fois qu'un objet quittait son atelier ... comme toujours ça passerait ...

Elle fut tirée de ses pensées par Léanore qui lui promettait des sachets de plantes odorantes et un baume pour les ecchymoses.

Elle lui sourit et la suivit du regard aussi longtemps qu'elle le put, lui faisant un grand signe du bras avant de la perdre de vue.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cryo

avatar

Nombre de messages : 244
Localisation RR : blois
Date d'inscription : 18/08/2009

MessageSujet: Re: l'atelier   Mar 30 Nov 2010 - 0:22

Cryo alla voir sa marraine pour lui commander de petits jouets pour Tristan, le fils de Wendoline, qu'il avait adopté en même temps que sa maman, et dont ils avaient fini d'aménager sa petite chambre , il ne lui manquait plus que quelques jouets en bois, dans le style petits casse -têtes en bois qui s'imbriquent, puzzles ou plateaux aux formes variées que ses dix mois révolus sauraient utiliser...

Coucou ma reine, aurais tu quelques instants dans ton emploi du temps déjà comble pour confectionner de petits jouets au petit Tristan??
Il a dix moi et commence a s'amuser avec de petits jouets ...je suis sûr que tu as quelques petites chutes de bois qui vont bien aller entre les mains d'un jeune homme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'atelier   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'atelier
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pti topo sur la marque Makeup Atelier
» comment trouver un atelier ?
» cherche sejour atelier culinaire
» [Divers EAMF] MONITEUR D'ATELIER
» un atelier pour maman ;)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans la Ville de Blois :: Les quartiers de la ville :: Quartier d'Orléans :: L'Herminette-
Sauter vers: